Pouding aux bleuets sauvages

Pouding aux Bleuets-Diane Savoie

Ingrédients

2 tasses de bleuets

1 tasse de sucre

zeste ou jus de citron

1 tasse de farine tout usage (j’utilise moitié non blanchie et moitié tout usage et quelquefois seulement non blanchie)

2 c. à thé poudre à pâte

1 pincée de sel

1/3 tasse de beurre fondu (ou shortening ou lard…)

2 oeufs

1 c. à thé d’essence de vanille

Lait (si j’ai de la crème, j’en ajoute un peu)

 

Préparation

Étape 1: Mettre les bleuets dans le fond d’un plat en pyrex (10 po. X 10 po. env.) et saupoudrer de sucre.

Étape 2: Dans un bol, mélanger la tasse de sucre, la tasse de farine, la poudre à pâte et le sel.

Étape 3: Dans une tasse à mesurer, mettre le beurre fondu, les oeufs, la vanille et du lait pour compléter la tasse. Fouetter légèrement.

Étape 4: Incorporer le contenu de la tasse à mesurer au mélange sec avec une cuillère en bois et verser le tout sur les bleuets.

Étape 5:  Cuire entre 350-375 degrés F. env. 55 minutes

Servir avec de la sauce au sucre brun

 

Pouding samplesSauce au sucre brun

1 c à soupe de beurre

3 c à table de farine

1 tasse de sucre brun (cassonade)

1 tasse d’eau

1/2 c à thé d’extrait de vanille

J’aime ajouter un peu de crème à 35 %, mais ce n’est pas nécessaire.

Fondre le beurre dans une petite casserole et ajouter la farine. Remuer avec une cuillère de bois jusqu’à ce que ça soit bien fondu et que vous voyez des bulles.

Ajouter le sucre brun, continuer à mélanger sur un feu moyen jusqu’à ce que vous voyez des bulles et que tout le sucre soit fondu.

Ajouter l’eau et la vanille.

Laisser bouillonner juste que le mélange soit épaissi et lisse.

Ajouter la crème si vous désirez

 

Diane et MurrayPouding aux bleuets de mémère Belliveau, adaptée par Diane Savoie 2013

Bleuets sauvages fournis par Murray Tweedie de Wild Blueberry Meadows

 

Les conserves de fruits et légumes

Tomates préserves

Les conserves de la saison des récoltes, c’est une tradition à laquelle plusieurs s’adonnent toujours avec bonheur ! On profite ainsi de l’abondance de fruits et légumes frais pour faire des provisions pour toute l’année.

Autrefois, alors que le réfrigérateur n’existait pas, il fallait bien se débrouiller pour conserver les aliments pour les périodes moins abondantes de l’année. La stérilisation, le sucre, la saumure, la déssication, le gras, l’alcool étaient de bons moyens de permettre la consommation en hiver des produits de la belle saison. Aujourd’hui, nous disposons de congélateurs qui nous offrent la possibilité de manger des aliments ayant la même texture qu’à leur récolte, mais les conserves maison recèlent un petit “plus” gustatif.

Contrairement à la croyance populaire selon laquelle on fait des conserves avec des fruits et légumes défraîchis, il est indispensable de choisir des fruits et légumes d’une qualité et d’une fraîcheur irréprochables pour obtenir un résultat maximal. En fait, on recommande même d’utiliser des fruits à peine mûrs parce qu’ils sont particulièrement riches en pectine, ce qui aura un impact sur la consistance de la confiture. Si le fruit est très mûr, la consistance sera plutôt liquide…

La mise en conserve vise aussi à préserver la valeur nutritive des aliments tout en empêchant le développement des micro-organismes et de germes qui sont
naturellement présents dans les aliments. La valeur nutritive des aliments en conserve se compare très bien à celle des aliments frais, mais il se produit tout de même une perte de nutriments lors de la mise en conserve et de l’entreposage.

Lorsque la pelure des fruits est en bon état, on recommande de la garder pour faire les conserves car celle-ci contient une grande quantité de vitamines, ce qui fera donc une conserve plus vitaminée.

ConservesRecettes savoureuses de conserves maisonhttp://www.bernardin.ca/french_pages/recettes/3.php

 

 

 

 

MacédoineMacédoine épicée de légumes marinés: http://www.bernardin.ca/french_pages/recipe_page/51.php?pid=191

 

 

 

 

Relish-1La stérilisation à l’eau bouillante:                                                   http://conserves.blogspot.ca/2006/08/la-strilisation-leau-bouillante.html

La soupe Gaspacho

Gazpacho-photo

Les soupes froides sont très intéressantes en période de grosses chaleurs. Nos besoins en eau augmentent, c’est pourquoi nous devons accroître nos apports de la journée. L’eau est le principal constituant des soupes, entre 85 à 90 %. Le petit plus des soupes froides : une partie de cette eau est liée aux fibres des légumes et des fruits, ce qui permet d’étaler son assimilation dans le temps.

Connaissez-vous le gaspacho ? A l’origine, le gaspacho est le repas des paysans d’Andalousie, en Espagne, pendant leur journée de travail. Ils emportaient le pain sec de la veille et faisaient une soupe consistante à base de pain pilé dans de l’eau avec de l’huile, du vinaigre de l’ail et parfois des fruits secs. Le nom gaspacho signifie pain trempé.

Un gaspacho est une soupe froide de légumes crus mixés. Le gaspacho andalou traditionnel se compose de tomates, poivrons, concombres et oignons. On peut jouer avec les saveurs et les coloris qu’offrent les légumes pour obtenir une palette infinie de combinaisons.
Ce plat délicieux, très rafraîchissant l’été, agrémenté de croutons, de fromage ou de jambon peut être la base d’un dîner léger. C’est un régal qui regorge de vitamines mais assurez-vous d’utiliser uniquement des ingrédients frais et de haute qualité pour cette soupe.

Gaspacho AndalouRecette de Gaspacho Andalou: http://bit.ly/15zji46

 

 

 

 

 

Gazpacho-Simply RecipesGazpacho recipe : http://bit.ly/Lsy0ur

 

 

 

Le poireau

Poireaux

“Asperge du pauvre”, le poireau est un légume ancré dans nos traditions et vieux comme le monde. Proche parent de l’ail et de l’oignon, le poireau contient une grande quantité de minéraux divers et variés, des vitamines et des fibres. Il facilite aussi l’élimination rénale, particulièrement sous forme de bouillon. On l’utilise aussi pour soigner les pharyngites, laryngites, trachéites et bronchites. Il agit comme expectorant et est bon contre la toux. Bien entendu, pour en profiter au maximum, il faut manger le “blanc” et le “vert”.

Les jeunes poireaux peuvent se consommer crus, nature. Coupez-les en rondelles et détachez ensuite en anneaux. Ils agrémenteront des feuilles de laitue, ou des tranches de tomate ou de concombre. Le poireau accompagne à merveille les pommes de terre en salade. Servez également le poireau en entrée, cuit à la vapeur et arrosé d’une vinaigrette, ou avec des betteraves.

Cuit, il relève tous les plats, surtout les gratins au jambon, les lasagnes et les pâtes à la crème, les pâtés de viandes ou de légumes et les quiches.

Bien sûr, on ne peut pas parler de poireau sans mentionner le traditionnel potage aux poireaux et pommes de terre. Comme on dit souvent : l’essayer, c’est l’adopter.

Potage poireaux pommes de terreRecette de potage aux poireaux et pommes de terre : http://bit.ly/14ZZaSz

 

 

 

 

Tout savoir sur le poireau : http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=poireau_nu

 

 

Le chou frisé

Kale-2

Le chou frisé n’est pas souvent au menu des restaurants ni à l’honneur dans les émissions télévisées culinaires; c’est la raison pour laquelle ce légume demeure méconnu. Pourtant, il mérite d’être découvert parce qu’il est extrêmement nutritif et bourré de vitamines.

Prêt à cuisiner le chou frisé? On peut le déguster cru en salade… vous placez le chou frisé avec de l’huile, vinaigre, sel et ail dans un grand bol et avec vos doigts, vous frottez doucement le chou frisé, vous lui donnez un bon massage…  jusqu’à ce que la couleur s’accentue et devient mou. Cette étape simple rend le chou cru très facile à digérer. Vous ajoutez d’autres ingrédients de votre choix.

Vous pouvez déguster le chou frisé, cuit en accompagnement d’un sauté ou d’un plat de pâtes. Essayez le chou frisé en l’ajoutant à votre boisson fouettée (Smoothie), c’est un moyen facile d’ajouter des légumes nutritifs à vos repas ou collations.

Les croustilles (chips) de chou frisé sont à la mode depuis quelque temps … elles sont croustillantes, savoureuses et meilleur pour la santé que les chips ! Vous pouvez les préparer nature, avec un peu d’huile d’olive et de sel ou ajouter de la poudre d’ail et épices de votre choix.

Kale chips-spiceRecette de chips au chou frisé: http://bit.ly/PY1aa6

 

Le maïs

Maïs

Le maïs local est prêt, pour notre plus grand bonheur ! Très polyvalent, le maïs se présente sous mille et une formes : il peut être dégusté à même l’épi, congelé, en conserve ou soufflé, dans les soupes ou chaudrées, pâté chinois, etc..

On connaît aussi ses dérivés tels que la farine, la semoule, l’huile, le son, la fécule et le sirop de maïs, qui peuvent se retrouver dans une multitude d’aliments, du petit-déjeuner au dessert.

Le maïs répond à de nombreux besoins vitaux de l’organisme. Certains pays pauvres ou ruraux d’Afrique et d’Amérique centrale en ont fait leur aliment  numéro un. Au Mexique surtout, berceau millénaire du maïs, on retrouve celui-ci sous forme de galettes, à peu près dans tous les plats de la cuisine nationale : nachos, tortillas, quesadillas… quand il n’est pas consommé à même l’épi, ce qui constitue d’ailleurs un véritable régal.

Il contient plusieurs vitamines et minéraux ainsi que des fibres. Le maïs soufflé, riche en protéines, en fer, en calcium, de même qu’en fibres, constitue une excellente collation… À la condition, bien sûr, de ne pas le noyer sous le beurre… Certains amateurs le servent sans beurre avec un peu de tamari et de levure torula, ce qui en fait un délicieux produit santé.

Le maïs perd ses qualités gustatives et nutritives avec le temps. On recommande donc de l’acheter le plus frais possible, de préférence directement chez le producteur ou au marché, et de le consommer aussitôt.

Pour le déguster en épi, faites le simplement bouillir à l’eau (pas plus de 8 minutes). Vous pouvez aussi le cuire au four dans ses feuilles ou le rôtir sur le gril. Au lieu du beurre, on peut l’assaisonner d’un filet d’huile et de citron, de sel, poivre et fines herbes (le thym, le paprika, la ciboulette, font bon ménage avec lui et se marient très bien ensemble). Bon appétit !

Recettes à base de maïs : http://bit.ly/1ci0NUz

Tout savoir sur le maïs : http://bit.ly/KLBiNJ

 

 

Le bleuet cultivé

Bleuets

Comme pour la plupart des fruits et légumes, il existe chez le bleuet une version sauvage et une version cultivée. Le bleuet géant ou en corymbe est cultivé. Alors que les plants du bleuet sauvage sont courts et rampent sur le sol, ceux des bleuets de culture peuvent atteindre jusqu’à deux mètres de haut. Ces petits fruits poussent en grappe sur des arbrisseaux, ce qui les rend très faciles à cueillir (et moins fatiguant pour le dos…). Donc, en plus de faire de belles provisions de bleuets locaux, il y a le plaisir de la cueillette. Une belle expérience à vivre en famille ou entre amis.

Les bleuets, fraises, framboises, canneberges, mûres et autres petits fruits produisent des antioxydants remarquables qui permettent de réduire les risques de maladies cardiovasculaires et même de tumeurs cancéreuses. De plus, ils contiennent de la vitamine C, qui joue un rôle dans le développement et la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives.

En plus de ses effets bénéfiques, le bleuet est délicieux et constitue une excellente collation santé. Il se mange frais et se congèle facilement, de préférence sur une plaque à biscuits pour éviter que les fruits ne se collent ensemble.

Pour varier de la tarte traditionnelle aux bleuets, essayez cette délicieuse recette de Torte bretonne aux bleuets:

Torte bretonne aux bleuets-2

Recette de Torte bretonne aux bleuets: http://www.recettes.qc.ca/recette/torte-bretonne-aux-bleuets-132956

 

 

 

 

Pour plus de recettes à base de bleuets, visitez le site des Petits Fruits de Pré-d’en-Hauthttp://www.lespetitsfruits.ca/index.php/fr/recipes/

 

Jeunes navets blancs

Navets blancs

Il y a plusieurs variétés de navets et celui qui nous intéresse aujourd’hui est le jeune navet blanc qu’on récolte en ce moment. Il n’a rien à voir avec le navet d’automne ou d’hiver. Le jeune navet blanc à un peu le goût du radis mais en plus doux et on le nomme aussi le navet japonais.

Ce navet doux est délicieux cru. Il n’a même pas besoin d’être pelé, il est simplement nettoyé, découpé en tranches, et dégusté. Vous pouvez le préparer aussi en salades.

Si vous n’aimez pas le navet, je vous mets au défi d’essayer cette recette de navet gratiné au fromage. Et si vous êtes un amateur de navet, vous devriez bavez en ce moment en imaginant cette casserole de navets tendres tranchés avec des oignons, du pain et du fromage Gruyère fondu et doré.  Bon appétit !

Recette de gratin aux navets:http://www.simplyrecipes.com/recipes/turnip_gratin/

cheesy turnip gratin

 

 

 

 

 

 

Roasted Hakurei Turnips with Couscous Salad: http://noteatingoutinny.com/2012/06/06/roasted-haruki-turnips-with-israeli-couscous-salad

Roasted Hakurei Turnips with Israeli Couscous Salad

 

 

 

 

 

 

Autres recettes: http://www.buzzfeed.com/rachelysanders/confusing-scary-csa-vegetables-recipes

 

 

 

Les bleuets

Bleuets  Françoise

 

 

Grand-Père aux bleuets

Ingredients

  • Pâte
  • 1 1/4 t. farine
  • 3 c.à thé poudre à pâte
  • 1 c.à soupe sucre
  • 1 pincée de sel
  • 1/4 t. graisse
  • 1/2 t. lait
  • Sirop
  • 1 pinte de bleuets
  • 1 t. eau
  • 3/4 t. sucre
  • 3/4 t. cassonade
  • 1/4 c.à thé cannelle
  • 1/4 c.à thé gingembre

Instructions

  1. Préparation: Pâte
  2. Mélanger tous les ingrédients secs
  3. Couper le gras comme une pâte à tarte et mettre le lait
  4. Ajouter aux ingrédients secs

  5. Préparation: Sirop
  6. Mélanger le tout dans une casserole
  7. Bouillir 3 à 5 minutes
  8. Déposer la pâte par cuillerées dans les bleuets chauds et baisser le feu au plus bas sans ouvrir le couvercle 5 minutes
  9. Ne pas ouvrir tant que vous n'êtes pas prêt à servir

Notes

Recette proposée par Les Petits Fruits de Pré-d'en-Haut. Visitez leur site web pour d'autres recettes à base de bleuets et autres petits fruits: http://www.lespetitsfruits.ca/index.php/fr/recipes/

Schema/Recipe SEO Data Markup by ZipList Recipe Plugin
http://recoltedecheznous.com/blog/?p=1065

Le brocoli

Spaghettis au brocoli

Le mot « brocoli » signifie « branche », car il fait penser à de petits arbres. Ce beau légume de couleur vert foncé, contient des substances anticancéreuses qui freinent le développement de certains cancers. Manger des brocolis est également associé à un plus faible risque de souffrir de maladies cardiovasculaires.

La cuisson à la vapeur est préférable à l’eau bouillante qui détruit une quantité importante de vitamines. Encore croustillant, le brocoli est délicieux avec de l’huile d’olive et du parmesan.

Cru ou cuit, froid ou chaud, le brocoli se déguste de toutes les manières: gratins, potages, salades, couscous, quiches, purées, sautés…. Il est délicieux avec des noix, du fromage et des fruits séchés. Par exemple, pour une salade croquante, mélangez des fleurons de brocoli blanchis et refroidis, des canneberges séchées, de l’oignon rouge émincé, des amandes en bâtonnets grillées, du fromage feta et la vinaigrette de votre choix.

Ne jetez pas les tiges de brocoli. Coupées en bâtonnets, elles sont parfaites pour les sautés asiatiques, pour agrémenter un plateau de crudités ou en boisson avec d’autres légumes.

Votre brocoli commence à ramollir? Pas de panique! Il sera parfait pour la préparation de potages. Brocoli et pommes, un mélange savoureux…

Essayez cette délicieuse recette de spaghettis au brocoli, vous m’en donnerez des nouvelles…

Recette de Spaghettis al broccolihttp://www.ricardocuisine.com/recettes/1122-spaghettis-al-broccoli