Mijoté de Chez Nous

Brunswick Stew-5

On peut facilement adapter ce Mijoté de Chez Nous avec tout ce que vous pourriez avoir à portée de main et les légumes peuvent facilement changer avec les saisons.

Ingrédients

4 tranches de lard fumé à l’érable ou petits cubes de porc fumé

2 oignons moyens, hachés

1 branche de céleri, haché

1 feuille de laurier

1 piment rouge séché (doux ou fort selon votre goût)

8 morceaux de poulet, de préférence, les cuisses et les pattes. (Vous pouvez enlever la peau si vous le souhaitez)

4 patates moyennes, coupées en morceaux

2 carottes, les couper en morceaux

2 panais, les couper en morceaux

3 tasses de tomates étuvées avec leur jus  (ou tomates congelées avec bouillon de poulet)

1 boîte de haricots blancs (ou haricots secs trempés, environ 2 tasses après trempage)

1 cuil. à soupe de sauce Worcestershire ou sauce Braggs

¾  cuil. à café de sel de mer

2 à 3 cuil. à café de vos fines herbes séchées préférés (persil, thym, sarriette, origan ou marjolaine…) ou un mélange de votre choix

Poivre

 

Étapes

1. Coupez le lard fumé ou le porc en morceaux de ½  pouce, faites rôtir dans une poêle. Baissez le feu et ajoutez l’oignon, le céleri, la feuille de laurier et le poivre et cuire jusqu’à ce que les oignons et le céleri soient ramollis, environ 3 minutes

2. Enlevez le bacon et l’oignon, les morceaux de poulet par petites quantités

3. Ajoutez tous les autres ingrédients dans une grande casserole ou un faitout. Portez à ébullition puis baissez le feu et laissez mijoter pendant une heure.

4. Assaisonnez au goût

Vous pouvez aussi remplacer le poulet avec 1 ½ lb. de bœuf ou de porc. Ce plat se conserve très bien et peut facilement être doublé.

Recette développée par Diane Savoie

 

 

Les fricots

Fricot au poulet

Régis Brun, écrivain, historien et archiviste acadien bien connu, nous a accordé une entrevue où il raconte comment nos ancêtres se nourrissaient en Acadie et l’origine de certains aliments que nous consommons aujourd’hui. Voici un extrait qui porte sur les fricots…

Régis Brunhttps://soundcloud.com/la-r-colte-de-chez-nous/les-fricots

 

 

 

 

 

 

Témoins savoureux d’une tradition bien vivante, les bons petits plats acadiens réconfortent à coup sûr et étonnent parfois! Cuisinez-les avec amour, comme nos mères le faisaient!

Voici une recette authentique de fricot au poulet :http://bit.ly/1aZ127z

Poutines râpées et pets de soeurs

Pets de soeurs

Régis Brun, écrivain, historien et archiviste acadien bien connu, nous a accordé une entrevue où il raconte comment nos ancêtres se nourrissaient en Acadie. Voici un extrait qui porte sur les poutines râpées et les pets de soeurs…

Régis Brunhttps://soundcloud.com/la-r-colte-de-chez-nous/poutines-ra-pe-es-et-pets-de

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici quelques recettes des fameux pets de sœurs… Plus simple et moins long que vous ne le croyez.

Pets de soeurs de RicardoRecette de pets de sœurs de Ricardo : http://bit.ly/1fhGQNG

 

 

 

 

 

 

Pets de soeurs de Rose-MadeleineRecette de pets de sœurs de Rose Madeleine : http://bit.ly/17OSRWM

La conservation des pommes

Pommes

Régis Brun, écrivain, historien et archiviste acadien bien connu, nous a accordé une entrevue où il raconte comment nos ancêtres se nourrissaient en Acadie. Voici un extrait qui porte sur la conservation de la pomme…

Régis Brunhttps://soundcloud.com/la-r-colte-de-chez-nous/conservation-des-pommes

 

 

 

 

 

 

 

 

Pommes séchées

Vous trouverez des pommes séchées à la Ferme Marcel Goguen à Cocagne et membre de La Récolte de Chez Nous… une savoureuse collation santé qui remplace bien les croustilles (chips).

 

 

 

 

 

Pouding aux pommes et à l'érableCette recette de Pouding aux pommes et au sirop d’érable est délicieuse lorsqu’elle est tiède avec un léger filet de sirop d’érable : http://bit.ly/1fhxdP1

 

Le blé d’inde

Maïs-4Régis Brun, écrivain, historien et archiviste acadien bien connu, nous a accordé une entrevue où il raconte comment nos ancêtres se nourrissaient en Acadie et l’origine de certains des aliments que nous consommons aujourd’hui. Voici un extrait qui porte sur le blé d’inde….

Régis Brunhttps://soundcloud.com/la-r-colte-de-chez-nous/re-gis-brun-le-mai-s

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaudrée de maïs au dindonOn pourra encore déguster le savoureux maïs local au moins jusqu’à la mi-octobre… Essayez cette délicieuse recette de Chaudrée de maïs au dindon : http://bit.ly/1dihJs2

 

La canneberge

Canneberges

Récoltée en automne, la canneberge, ou pomme des prés, est un petit fruit rouge qu’on connait bien surtout sous forme de sauce pour la dinde à l’Action de grâces.

La canneberge vient du mot amérindien, ataca ou atoca. Les Micmacs et les Malécites en consommaient énormément, soit en les faisant sécher, soit en les ajoutant à de la viande concentrée et séchée. La canneberge est connue de tous en Acadie et les enfants allaient en cueillir dans les marais.

Ce beau petit fruit rouge renferme de puissants antioxydants qui contribuent à prévenir les infections du système urinaire, les maladies cardiovasculaires, les cancers et les problèmes liés au vieillissement. Cela explique qu’on boit beaucoup de jus de canneberge dans l’espoir d’enrayer ou de prévenir l’infection.

Étant donné la saveur acidulée de la baie, on ajoute souvent du sucre aux produits à base de canneberge. Il est donc essentiel de bien lire l’étiquette afin de s’assurer que le produit en contient le moins possible ou pas du tout. Les cocktails de canneberge contiennent généralement plus d’eau que de jus, sans compter qu’il n’est pas rare qu’on leur ajoute des arômes et des colorants artificiels. D’un point de vue nutritionnel, il est préférable de se procurer le jus pur ou le concentré et de doser soi-même la quantité d’eau qu’on veut y ajouter.

Il existe une foule de recettes succulentes à base de canneberges. On peut les ajouter aux salades de fruits et de légumes . En sauce, on les fait simplement mijoter avec un peu de miel ou du sirop d’érable plutôt que du sucre raffiné, en réduisant les proportions recommandées dans les recettes. Ou mélangez les canneberges avec d’autres fruits plus sucrés.

On peut se servir du jus dans les vinaigrettes et on peut aussi les déguster en confitures. Utilisez les canneberges séchées en remplacement des raisins secs dans les muffins, les préparations à pain, les biscuits, céréales…

Voici quelques recettes qui vous donneront certainement envie d’intégrer la canneberge à votre menu!

Croustades aux poires et cannebergesCroustades aux poires et canneberges: http://auplaisirdebienmanger.blogspot.ca/2012/04/petites-croustades-aux-poires-et-aux.html

 

 

 

 

Recettes avec des cannebergesRecettes avec des canneberges:    http://www.recettes.qc.ca/thematique/theme/la-canneberge-1

 

 

 

 

Tout savoir sur la canneberge

Tout savoir sur la canneberge:

http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=canneberge_nu

 

 

 

La courge

DSC_4789

Originaire d’Amérique, la courge est cultivée depuis des siècles par les peuples autochtones. Il existe de nombreuses variétés de courges… Certaines d’entre elles sont des courges dites « d’été », comme la courgette, cueillies avant leur pleine maturité et à la peau tendre et comestible. Les courges « d’hiver », sont cueillies matures : leur peau est dure et non comestible, mais elles se conservent plus longtemps.

De la butternut à la buttercup en passant par la chesnut, s’y retrouver parmi les courges peut présenter des difficultés, notamment parce qu’une espèce comprend parfois des centaines de variétés. Toutefois, dans la majorité des recettes, on peut remplacer sans problème un type de courge par un autre.

Pourquoi mettre la courge au menu ? On en fait des potages onctueux et réjouissants. Très facile à cuisiner, une courge farcie de légumes et gratinée au four constitue un plat spectaculaire. Elle fait partie des aliments contenant des substances pouvant potentiellement aider à prévenir les maladies liées au vieillissement. Sa couleur orangée révèle une haute teneur en bêta-carotène, un composé que l’organisme peut transformer en vitamine A.

Toutes les variétés de courge sont sensibles au froid, donc, ne pas conserver la courge entière au réfrigérateur, car elle se détériorera rapidement dans ce milieu trop humide pour elle.

Vous pouvez cuire les courges de taille moyenne entières au four, après les avoir percées en divers endroits avec une fourchette afin d’éviter qu’elles n’éclatent à la cuisson. Cuire 1 ½ à 2 heures à 160 °C (325 °F). Vérifier la cuisson en appuyant légèrement sur l’écorce. Si elle cède sous la pression, la courge est prête.

Pour cuire une grosse courge, la peler, couper la chair en cubes que l’on fera cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient tendres.

La chair de la courge spaghetti cuite a la particularité de se défaire sous la fourchette en longs filaments qui, justement, ressemblent à des spaghettis. On sert cette chair avec une sauce tomate ou à la crème. Elle peut aussi être simplement assaisonnée de beurre, d’huile d’olive, d’ail et de fromage parmesan, de persil et de basilic.

Pour les potages, faire cuire les morceaux de courge dans un bouillon de poulet ou de légumes, avec de l’oignon mais on peut aussi inclure d’autres légumes. Passer ensuite au mélangeur, ajouter un assaisonnement– du pesto, par exemple – ainsi qu’un peu de yogourt.

Vous pouvez aussi ajouter la chair cuite à une pâte à pain, à gâteaux ou à crêpes. Parmi les aromates, persil, ail, gingembre, muscade, basilic et clou de girofle s’entendent à merveille avec ce légume.

Vidéo-Ricardo cuit courge spaghettiVoici un lien pour voir Ricardo cuire une courge spaghetti : http://bit.ly/13QQNwO

 

 

 

 

Courges

Recettes à base de courges : http://bit.ly/1aENuOt

 

 

 

 

 

Recettes contenant de la courge spaghettiRecettes contenant de la courge spaghetti: http://bit.ly/1g4zZVx

 

 

 

 

 

Tout savoir sur la courge: http://bit.ly/aO9v7g

 

La citrouille

DSC_5984

La citrouille fait partie de la famille des courges et regorge d’antioxydants et de vitamines. Elle est reconnue pour ses bienfaits sur le système digestif en raison de son fort apport en fibres. Leurs graines sont reconnues pour leurs bienfaits sur la santé cardiovasculaire, pour traiter les troubles du système urinaireet leurs effets bénéfiques dans la prévention de certains cancers.

Agréable à l’oeil à l’Halloween et délicieuse dans notre assiette, la citrouille s’avère un incontournable d’automne.

Il existe à l’épicerie des purées de citrouille et des mélanges de garniture à tarte en conserve. Les purées de citrouille sont habituellement composées de citrouille seulement. Par contre, les garnitures à tarte peuvent contenir jusqu’à cinq fois plus de sucre, trois fois plus de calories et beaucoup plus de sodium que les purées faites exclusivement de citrouille. L’utilisation de purées en conserve est une bonne solution pour gagner du temps mais rien ne vaut une bonne purée de citrouille préparée maison!

La citrouille est idéale pour confectionner d’onctueux potages et aussi en purée avec des pommes de terre.

On peut passer sa chair à la centrifugeuse pour obtenir un jus que l’on mélangera à celui d’un fruit plus sucré, la pomme par exemple. Aromatisez avec de la muscade ou du gingembre moulu.

Râpez finement la chair de citrouille et lui ajouter des oeufs. Formez des galettes et cuire dans de l’huile d’olive, environ dix minutes chaque côté.

Avez-vous déjà goûté à la citrouille sur le barbecue ? C’est délicieux ! Coupez des tranches de citrouille, les enduire d’huile d’olive et les faire griller au barbecue ou sous le grill.

Tarte à la citrouilleCette recette de tarte à la citrouille est réalisée avec de la citrouille fraîche ce qui lui donne un goût savoureux et une texture extraordinaire. À servir par une belle soirée d’automne avec de la crème fouettée : http://bit.ly/18f6xgG

Autres recettes à base de citrouille: http://bit.ly/1d83ndI

Recettes contenant de la citrouille: http://bit.ly/1eHH6Fm

 

Tout savoir sur la citrouille: http://bit.ly/9nklxy

 

 

Le melon d’eau

Melons d'eau-1

S’il est un fruit que tout le monde connaît, c’est bien le melon d’eau. Il est le symbole par excellence des vacances et de l’été. Même si notre climat n’a rien à voir avec celui du Mexique, nous arrivons à en produire plusieurs variétés.

Vous trouverez des melons d’eau auprès de quelques producteurs de la Récolte de Chez Nous et aux marchés des fermiers, de la mi-septembre à la mi-octobre. La saveur du melon d’eau local est exceptionnelle et le goût très sucré. Il est beaucoup plus sucré que le melon importé. C’est une question de variété, mais aussi les melons récoltés ici le sont à pleine maturité, et donc au sommet de leur saveur.

Pour savoir si le melon d’eau est mûr, il faut le frapper. Lorsque ça sonne creux, ça laisse entendre que la chair est plus juteuse et que le melon est à point.

Le melon d’eau, possède un goût rafraîchissant qui désaltère. Rouge ou rosée, blanche ou jaune, sa chair est une importante source de lycopène, un antioxydant qui protègerait contre plusieurs maladies. Selon les résultats d’une étude, une grande consommation de melon d’eau serait associée à un plus faible risque de cancer de la prostate et améliore la fonction artérielle chez les personnes qui souffrent d’hypertension. On peut manger aussi les graines qui contiennent de la vitamine C.

Ajoutez un peu de melon d’eau à vos salades ou vos smoothies, ou mordez simplement à belles dents dans ce fruit juteux et délicieux!

Confiture de melon d'eauVoici une recette de confiture au melon d’eau et au citron, délicieuse et rafraîchissante, en été comme en hiver. Elle est très bonne sur du pain grillé: http://bit.ly/1eHKFeW

 

 

 

 

Recettes à base de melons et melons d’eauRecettes à base de melons et melons d’eau: http://bit.ly/18T9QGD

 

 

 

 

 

Recettes contenant du melon d’eauRecettes contenant du melon d’eau: http://bit.ly/13RjbyX

 

Les fèves au lard

Fèves au lard à la mélasse

Les fèves au lard ou bines (de l’anglais bean) sont une recette de la cuisine traditionnelle paysanne de nos ancêtres, pionniers, trappeurs, « coureurs des bois », « voyageurs » qui  est faite de haricots et de morceaux de lard, assaisonnés généralement avec de la mélasse ou du sirop d’érable et à cuisson lente au four.

C’est un plat qui fait parti de nos repas de famille depuis longtemps. Comme elles étaient bonnes les fèves au lard de nos grand-mères ! Savoureuses, dorées, aussi chaudes qu’on pouvait les manger, elles nous arrivaient sur la table et combien tout le monde les appréciait…

Pourtant, quand on y regarde de plus près, on se rend compte que c’est pas mal facile à réaliser! Tout ce que ça prend, c’est un peu de patience parce qu’elles doivent cuire pendant un bon nombre d’heures. La veille, il faut tremper les fèves. Mais qu’est-ce que c’est qu’une belle fève? Et bien, c’est celle qui est plutôt jaunâtre de couleur, assez grosse, car la toute petite fève fait toujours une fève au lard un peu sèche. La fève plus grosse, très jaune, fait une fève au lard qui est parfaite.

Le lard peut être coupé en petites tranches et dispersé ici et là dans les fèves, mais elles sont bien meilleures lorsque le morceau de lard salé d’une seule pièce est enterré dans les fèves. Vous trouverez du lard naturel sans additif chez un des producteurs de la Récolte de Chez Nous.

La maison tout entière sent les fèves au lard et ça nous met vraiment en appétit. Il y en qui préfère leurs fèves avec du sirop d’érable, d’autres avec de la mélasse ou de la cassonade… d’autres l’aiment nature, mais : Fini les bines en canne!

Pour une recette authentique de fèves au lard avec de bons petits trucs :

Recette de grand-mère: http://www.erabliere-lac-beauport.qc.ca/feves.htm

Fèves au lard à l’érable: http://www.coupdepouce.com/recettes-cuisine/dejeuners/brunchs/feves-au-lard-a-l-erable/r/2950

Fèves au lard à la mélasse: http://aventuresculinairesdekiki.blogspot.ca/2012/03/feves-au-lard-la-melasse.html