Les pommes

Honey Crisp

McIntosh, Lobo, Empire, Cortland, Melba, Paulared ne sont que quelques variétés de pommes cultivées au Nouveau-Brunswick. Et l’utilisation de ce fruit est tout aussi variée: à croquer, en dessert, en salade, en compote… Certaines variétés de pommes se prêtent mieux à la cuisson que d’autres, et voici un guide à consulter pour faire le bon choix lorsque vient le temps de cuisiner la pomme. http://www.coupdepouce.com/media/telechargement/documents_utiles/liste_pomme_3.pdf

La pomme Cortland, par exemple, est parfaite pour cuisiner une tarte Tatin. C’est une tarte aux pommes renversée dans laquelle les pommes sont caramélisées au sucre et au beurre avant la cuisson de la tarte. Les pommes MacIntosh ou Paulared, elles, sont idéales pour la tarte aux pommes râpées.

Vous pouvez conserver les pommes plusieurs jours dans la corbeille à fruits en plaçant les queues vers le bas. 
Dans votre bac à légumes, vos pommes garderont leur croquant et ne mûriront pas avant d’en être sorties.

Saviez-vous que plusieurs producteurs de pommes de La Récolte de Chez nous ont dans leurs entrepôts des chambres froides avec un système d’atmosphère contrôlée? Cet investissement permet une meilleure conservation des pommes afin d’offrir aux clients une qualité de marchandise supérieure sur une durée plus longue. On peut ainsi profiter des délicieuses pommes locales de la mi-septembre jusqu’au mois de juillet… N’hésitez pas à les goûter pour découvrir quelles sont vos préférées…

Tarte tatinRecette de tarte Tatin : http://www.thekitchn.com/how-to-make-a-classic-tarte-tatin-cooking-lessons-from-the-kitchn-180148

 

 

 

 

Tarte aux pommes râpéesTarte aux pommes râpées: http://www.ricardocuisine.com/recettes/4821-tarte-aux-pommes-rapees

 

 

 

 

Verrine aux pommes et à l'érableVerrine aux pommes et à l’érable de Ricardo: http://maisonetdemeure.com/cuisine/recette-verrine-aux-pommes-et-lerable-de-ricardo

 

 

 

 

Tarte française aux pommes et raisinsTarte française aux pommes et aux raisins secs: http://recettes.ameriquebec.net/archives/recettes/desserts/tartes/2009-09-15-tarte-francaise-aux-pommes-et-aux-raisins-secs.qc

 

 

 

Autres recettes à base de pommes: http://www.cuisineaz.com/dossiers/cuisine/recette-pomme-3992.aspx

40 recettes de pommes : http://www.coupdepouce.com/guide-des-recettes-par-aliment/fruits/pomme/f/4692

 

 

 

 

 

Le maïs soufflé

Popcorn cob

Savez-vous qui a inventé le maïs soufflé ou pop corn ?

Les Indiens Mayas ont été les premiers à cultiver le maïs. Cette plante tenait d’ailleurs une place tellement importante dans leur mythologie et dans leur vie quotidienne qu’ils se sont eux-mêmes désignés comme les “hommes-maïs”.

Quant au pop-corn, il aurait été inventé par les Indiens d’Amérique. La première trace dans l’Histoire d’une “pop-corn party” remonte au 22 février 1630, le chef indien Quadequina aurait alors offert aux colons anglais un maïs dont les grains, plus petits que ceux du maïs classique, gonflait et éclatait à la chaleur… d’où le fameux “pop”. Les Indiens le mangeaient comme collation et aussi l’utilisaient pour la décoration et la création de bijoux.

Bon ou mauvais pour la santé, le maïs soufflé?
Riche en protéines, en fer et en calcium, de même qu’en fibres, énergisant tout en étant peu calorique, le maïs soufflé constitue une excellente collation. À la condition, bien sûr, de ne pas le noyer sous le beurre… Certains amateurs le servent sans beurre avec un peu de tamari et de levure torula, ce qui en fait un délicieux produit santé.

Le maïs soufflé à l’air est bien meilleur pour la santé que celui préparé au micro-ondes qui contient deux fois plus de calories. À éviter : les emballages préparés qu’on trouve dans les magasins. Des composants chimiques industriels et cancérigènes se trouvent dans ces sacs destinés aux micro-ondes et contaminent la nourriture qu’ils renferment.

Si vous aimez manger du maïs soufflé, Martha et Stuart Bowman (The Pumpkin Lady), membres de La Récolte de Chez Nous, cultivent une variété de maïs séché “spéciale pop-corn”.  Vous prenez l’épi entier, vous le placer dans un chaudron avec un peu d’huile et vous chauffez avec un couvercle. Et voilà !

Plutôt que de le saler, ajoutez des épices : Paprika, romarin, cari, chili et même cannelle ou cacao en poudre! Pour vous récompenser d’une dure semaine, ajoutez un peu de parmesan et de basilic séché ou faites fondre 1/3 tasse de beurre d’arachide ou d’amande naturel. Santé et délicieux!

Pop corn Jean-PierreRecette de pop corn santé maison : http://bouchepleine.com/2012/04/16/popcorn/

 

 

 

 

Pop corn santéPop Corn santé : http://cathcophonie.com/pop-corn-sante-par-ici

 

 

 

 

 

 

 

La relish

Relish aux courgettes

En Amérique du Nord, la relish est une préparation cuite ou marinée, faite à partir de légumes préparés et typiquement utilisé en tant que condiment. Elle accompagne les hamburgers et les hot-dogs. Plusieurs marques connues se disputent les étagères des magasins mais les meilleures sont celles qu’on fait nous-mêmes.

Une relish diffère d’une sauce par le fait que l’on peut y différencier les cubes de légumes. Les relishs sont souvent utilisés pour les recettes occidentales, et les chutneys pour les plats purement indiens.

Une relish est cuisinée à partir d’une ou plusieurs variétés de légumes coupés plus ou moins finement qui généralement donnent une consistance moins veloutée qu’un ketchup. Son goût doit être sucré ou épicé, doux ou piquant mais est toujours d’une saveur marquée qui complète le plat principal avec lequel il est servi.

La relish peut être mélangée à de la mayonnaise pour faire une sauce tartare. On peut varier et ajouter de la moutarde pour préparer un piccalilli ou une rémoulade en ajoutant un peu de crème fraîche.

Pour ceux qui n’aiment pas la relish, voici aussi une recette qui ne goûte pas la relish pentoute et qui n’a pas l’apparence de relish non plus: http://bit.ly/13RHn12

Relish rhubarbeEt que dire de la relish de rhubarbe fait maison… D’une belle couleur dorée, elle remplace avantageusement les 3 classiques (relish, moutarde et ketchup): http://bit.ly/13RHQ38

 

 

 

 

Relish-1Autres recettes de relish : http://bit.ly/18418Dw

 

 

 

La Ratatouille

Ratatouille de Léonie

Nous sommes en pleine saison des récoltes et c’est le moment de profiter d’une abondance de légumes variés. Et quelle belle occasion de préparer une Ratatouille avec tous ces beaux légumes frais !

La ratatouille est une spécialité culinaire de Nice, et qu’on retrouve aussi dans tout le sud la France. Elle existe également dans de nombreux pays sous d’autres noms. Il s’agit tout simplement d’un ragoût de divers légumes cuits, principalement des aubergines, des oignons, des courgettes, des tomates et de l’ail.

Habituellement la ratatouille est servie en tant que plat d’accompagnement, mais elle peut tout aussi bien être servie en plat principal, accompagnée par exemple de riz ou simplement de pain ! C’est un met sain, frais, léger et complet !

Pour la ratatouille, deux méthodes sont possibles : la cuisson de tous les légumes ensemble ou une cuisson avec un légume à la fois. Les défenseurs de la tradition provençale aiment faire revenir ou même frire les légumes un par un et de passer le poivron sur la flamme pour le débarrasser de la peau et lui donner un goût de grillé. D’autres préfèrent quand tous les légumes mijotent ensemble. À vous de choisir parmi les recettes qu’on vous propose…

La recette de RatatouilleLa recette de la Ratatouille : http://www.recette-ratatouille.com/

 

 

 

 

 

Ratatouille provençaleRecette de Ratatouille provençale facile :                        http://qc.allrecipes.ca/recette/2564/ratatouille-proven-ale-facile.aspx

 

 

 

 

Ratatouille de LéonieLa Ratatouille de Léonie:                                              http://guestofaguest.com/hamptons/food/ratatouille-de-leonie

 

Boîtes à lunch santé

Boîte à lunch

Pour plusieurs d’entre nous, c’est la fin des vacances et le retour au travail et à l’école. Il faut s’adapter au changement ainsi qu’aux nouvelles habitudes alimentaires. Le midi venu, il est temps de bien se nourrir afin d’être forme et pour bien profiter du reste de la journée. Mais comment faire pour manger des repas à la fois simples, abordables et sains quand on manque souvent le temps pour les préparer ?

Que ce soit à l’école ou au travail, la préparation d’une boîte à lunch peut être une corvée. Avec un peu d’organisation, on peut préparer ses repas le soir pour le lendemain. Vous pouvez utiliser les restes de la veille, laisser mijoter une grande marmite de soupe pour vous durer toute la semaine ou hacher une salade rapide le matin avant le travail.

Les sandwichs ont toujours leur place dans la boîte à lunch, à condition de les réinventer. Une tranche de pomme ou de poire dans un sandwich au poulet ou des raisins dans un sandwich à la salade de thon. On joue ensuite sur le goût du pain, alternant le pain complet, le pain aux olives, les pitas ou les bagels.

Les salades-repas sont particulièrement populaires auprès des femmes. Quelques suggestions de recettes de salades de pâtes, de couscous ou de riz qui changeront agréablement de la traditionnelle salade verte.

Lorsque les enfants participent à la préparation de leur repas, manger santé peut devenir amusant… Laissez vos enfants choisir une recette santé qui incorpore certains de leurs aliments favoris.

Voici des idées de recettes pour mettre de la couleur dans votre boîte à lunch et celle de vos tout-petits. Vous trouverez des recettes pour tous les types de mangeurs, y compris les végétariens, les athlètes, les difficiles, et ceux avec des sensibilités au gluten ou qui ont des allergies alimentaires.

Boîte à lunch santé pour les enfants:

Lunch ideashttp://www.epicurious.com/articlesguides/everydaycooking/family/kidslunchideasrecipes

 20 recettes pour diversifier la boîte à lunch : http://bit.ly/1d7NxCz

Recettes pour la boîte à lunch :http://www.bbcgoodfood.com/recipes/collection/lunchbox

Adult lunch box: http://realfood.tesco.com/recipes/inspiration/adult-lunchbox.html

Menus quotidiens: http://bit.ly/15dU5Xj

 

 

 

 

 

Les confitures et gelées

Gelées-étalage

Connaissez-vous la différence entre une confiture, une gelée ou une marmelade ? Sans oublier les compotes et sirops…

La plupart des fruits se prêtent à la confection de confitures mais le degré de pectine, la substance gélifiante qui fera « prendre » la confiture, qu’ils contiennent va affecter la quantité de pectine commerciale qu’on aura à ajouter.

Tous les fruits ne possèdent pas la même teneur en pectine, ils ne sont donc pas tous égaux au moment de faire la confiture. Les groseilles, les mûres, les oranges et les pommes sont riches en pectine, alors que les abricots, les framboises et les bleuets en contiennent un peu moins. Les fraises, pêches, poires, kiwis et melons, plutôt avares en gélifiant naturel, en contiennent encore moins.  Au lieu d’utiliser des gélifiants qu’on trouve dans le commerce, il est possible de faciliter la prise de la confiture en incorporant simplement un peu de chair de pommes hachée ou un autre fruit riche en pectine à votre confiture.

Les confitures, gelées et marmelades sont toutes des préparations faites à base de fruits et de sucre. C’est d’ailleurs le sucre qui assure au produit une conservation prolongée.

Les confitures proprement dites sont faites à partir de fruits entiers ou en morceaux et de sucre.

Les gelées, elles, sont faites avec des jus de fruits et encore plus de sucre. Elles ont une texture plus ferme et une couleur plus translucide.

En Grande-Bretagne, on appelait « marmelade » une conserve préparée à partir d’oranges amères, mais le mot s’applique depuis longtemps à une confiture d’agrumes amers ou non.

Les compotes, elles, sont faites de fruits coupés ou écrasés, cuits avec de l’eau et un tout petit peu de sucre, c’est ce qui explique qu’elles se conservent moins longtemps.

Pour ce qui est des sirops de fruits, on les obtient en cuisant du jus de fruits avec une forte proportion de sucre. On écrase les fruits frais et on les laisse fermenter pendant deux ou trois jours. Puis, en pressant la masse de fruits on filtre le jus et on y ajoute deux fois son poids de sucre avant de procéder à une courte cuisson.

Un petit truc pour vérifier la consistance de la confiture durant la cuisson; on dépose une cuillerée de confiture sur le bord d’une assiette refroidie cinq minutes au congélateur qu’on tient presque à la verticale. Si la confiture dégouline jusqu’au bas de l’assiette, la confiture n’est pas prête. Si elle s’arrête au centre de l’assiette, la cuisson est parfaite !

Si la confiture est trop liquide, c’est qu’elle n’est pas assez cuite. On la fait donc cuire plus longtemps en y ajoutant deux cuillères à soupe à soupe de gelée de fruits. Si la confiture cristallise, c’est que la concentration en sucre est trop forte. On peut alors ajouter un peu d’eau bouillante à la confiture tout en remuant bien pour la répartir dans la préparation.

Il ne faut jamais laisser jamais refroidir la confiture dans la casserole de cuisson, il faut donc la verser immédiatement dans des pots stérilisés.

Vous trouverez de délicieuses confitures et gelées faites maison auprès des producteurs de La Récolte de Chez Nous. N’hésitez pas à les contacter pour demander des conseils pour préparer vos propres confitures.

Confiture aux bleuetsConfiture aux bleuets:http://www.bernardin.ca/french_pages/recipe_page/51.php?pid=34

 

 

 

 

Autres gelées

Autres confitures:

http://www.bernardin.ca/french_pages/confitures_et_gel_es/19.php

 

 

Les courgettes

DSC_0111

La courgette  ou zuchini est un fruit de forme allongée ou ronde, et de couleur verte ou jaune. Bien qu’il s’agisse d’un fruit au sens botanique du terme parce qu’elle contient les graines de la plante, elle est communément utilisée comme un légume. La courgette est une courge cueillie très jeune, bien avant sa maturité, d’où son nom qui en est le diminutif.

La courgette se mange cuite ou crue comme se mange le concombre. Elle est courante dans la gastronomie méditerranéenne. Cuite, elle se mange bouillie et accompagnée d’autres légumes, comme dans la ratatouille, sautée, frite, farcie, en gratin ou en soupe. Dans la soupe, elle remplace la pomme de terre.

Il existe pour la courgette différentes couleurs. La plus connue est bien sûr la verte mais il en existe de couleur jaune qui est beaucoup plus douce que la courgette verte.

Les courgettes se conservent dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il est recommandé de les envelopper d’une pellicule de plastique ou de les placer dans un sac plastique perforé. Elles se conservent environ 5 jours.

Si on veut congeler les courgettes, il faut utiliser un sac à congélation ou un contenant hermétique, après les avoir coupé en cubes ou en rondelles et les avoir fait cuire pendant 2 minutes dans l’eau bouillante.

À la vapeur ou à l’eau, on cuit les courgettes pendant environ 5 minutes. La cuisson sur le barbecue ou dans une poêle en rehausse la saveur.

Les courgettes peuvent accompagner un plateau de crudités. Après cuisson, la courgette s’intègre aux salades, aux potages et aux soupes. On peut les servir cuites au four ou grillées, farcies de viande ou de riz. Elle se marient bien avec des mets à base de fromage ou d’œufs, avec des gratins ou des sautés à l’oriental.

Essayez cette recette de pain aux courgettes proposée par les diététistes de la Fondation du Cœur et qui contient moins de gras: Pain aux courgettes: 

http://www.fmcoeur.qc.ca/site/c.kpIQKVOxFoG/b.6149135/k.3329/Recettes__Pain_aux_courgettes.htm

Pain aux courgettes

 

 

 

 

 

Gratin de courgetteshttp://www.tourismenouveaubrunswick.ca/Se-divertir/Cuisineetvins/Legumesfrais.aspx

 

Tout sur les courgettesRecettes contenant des courgetteshttp://qc.allrecipes.ca/recettes/tag-2327/recette-zucchini.aspx

 

 

 

 

La dinde

Dindes

Nous ne sommes qu’au mois d’août mais plusieurs d’entre nous commencent déjà à planifier leur repas de l’Action de Grâces. En Amérique du Nord, la dinde entière rôtie et farcie est le mets traditionnel de l’Action de Grâces et de Noël. Au supermarché, on trouve des dindes dont la chair est imprégnée, par injection, de bouillon et, selon les marques, de corps gras afin de l’attendrir et de l’empêcher de trop sécher à la cuisson. Toutefois, les corps gras employés dans ce type de préparation ne sont pas toujours de la meilleure qualité. On choisit plutôt une dinde au naturel, élevée au pâturage, comme chez La Ferme Springbrook, un des producteurs de La Récolte de Chez Nous. Puisqu’il s’agit d’une ferme familiale et que la quantité de dindes est limitée, il est recommandé de réserver à l’avance pour s’assurer de servir un produit de qualité et sain pour nos repas de familles.

Et les restes ?

Les os et la peau de la dinde permettent de confectionner un bouillon particulièrement savoureux, et ce serait dommage de s’en priver. Évidemment, on dégraisse avant de consommer et on congèle les surplus dans de petits contenants pour usage ultérieur dans les soupes et les sauces.

Employer les restes de chair coupés en bouchées dans une salade, ou dans de petites pâtes, comme des fusillis, avec du poivron vert et rouge en languettes.

La salade à la dinde s’accommode bien d’une sauce crémeuse, moitié mayonnaise moitié yogourt, avec assaisonnements et, si on le désire, de petits morceaux de cornichon doux.

On peut aussi en faire quelques plats en sauce, réconfortants pour les soirées d’hiver, que l’on peut facilement congeler, puis servir avec un légume vert et du riz.

Grâce à sa teneur exceptionnelle en protéines et en vitamines, la dinde est un aliment très nutritif et contient encore moins de matières grasses que le poulet.

Saviez-vous que le mâle porte le nom de dindon et que le petit porte le nom de dindonneau ? Et on dit que la dinde glougloute.

Pour réserver votre dinde naturelle élevée au pâturage, communiquez avec la Ferme Springbrook ou visitez-les au Marché de Dieppe le vendredi de 13h à 18h et le samedi de 7h à 13h30. Bon appétit !

La Ferme Springbrook : http://bit.ly/18wpBDW

Facebook : https://www.facebook.com/fromnature4u

Dinde parfaiteRecette de Dinde au four parfaite : http://qc.allrecipes.ca/recette/6107/dinde-au-four-parfaite.aspx

 

 

 

 

ChiliRecette de Chili à la dinde et au chipotle : http://www.ricardocuisine.com/recettes/5690-chili-a-la-dinde-et-au-chipotle

 

 

 

 

Dinde oignons caramélisésRecette de Dinde farcie et oignons rouges caramélisés : http://www.ricardocuisine.com/recettes/859-dinde-farcie-et-oignons-rouges-caramelises

 

 

 

 

Tout savoir sur la dinde

Tout savoir sur la dinde: http://bit.ly/170tGz1

 

 


 

Pouding aux bleuets sauvages

Pouding aux Bleuets-Diane Savoie

Ingrédients

2 tasses de bleuets

1 tasse de sucre

zeste ou jus de citron

1 tasse de farine tout usage (j’utilise moitié non blanchie et moitié tout usage et quelquefois seulement non blanchie)

2 c. à thé poudre à pâte

1 pincée de sel

1/3 tasse de beurre fondu (ou shortening ou lard…)

2 oeufs

1 c. à thé d’essence de vanille

Lait (si j’ai de la crème, j’en ajoute un peu)

 

Préparation

Étape 1: Mettre les bleuets dans le fond d’un plat en pyrex (10 po. X 10 po. env.) et saupoudrer de sucre.

Étape 2: Dans un bol, mélanger la tasse de sucre, la tasse de farine, la poudre à pâte et le sel.

Étape 3: Dans une tasse à mesurer, mettre le beurre fondu, les oeufs, la vanille et du lait pour compléter la tasse. Fouetter légèrement.

Étape 4: Incorporer le contenu de la tasse à mesurer au mélange sec avec une cuillère en bois et verser le tout sur les bleuets.

Étape 5:  Cuire entre 350-375 degrés F. env. 55 minutes

Servir avec de la sauce au sucre brun

 

Pouding samplesSauce au sucre brun

1 c à soupe de beurre

3 c à table de farine

1 tasse de sucre brun (cassonade)

1 tasse d’eau

1/2 c à thé d’extrait de vanille

J’aime ajouter un peu de crème à 35 %, mais ce n’est pas nécessaire.

Fondre le beurre dans une petite casserole et ajouter la farine. Remuer avec une cuillère de bois jusqu’à ce que ça soit bien fondu et que vous voyez des bulles.

Ajouter le sucre brun, continuer à mélanger sur un feu moyen jusqu’à ce que vous voyez des bulles et que tout le sucre soit fondu.

Ajouter l’eau et la vanille.

Laisser bouillonner juste que le mélange soit épaissi et lisse.

Ajouter la crème si vous désirez

 

Diane et MurrayPouding aux bleuets de mémère Belliveau, adaptée par Diane Savoie 2013

Bleuets sauvages fournis par Murray Tweedie de Wild Blueberry Meadows

 

Les conserves de fruits et légumes

Tomates préserves

Les conserves de la saison des récoltes, c’est une tradition à laquelle plusieurs s’adonnent toujours avec bonheur ! On profite ainsi de l’abondance de fruits et légumes frais pour faire des provisions pour toute l’année.

Autrefois, alors que le réfrigérateur n’existait pas, il fallait bien se débrouiller pour conserver les aliments pour les périodes moins abondantes de l’année. La stérilisation, le sucre, la saumure, la déssication, le gras, l’alcool étaient de bons moyens de permettre la consommation en hiver des produits de la belle saison. Aujourd’hui, nous disposons de congélateurs qui nous offrent la possibilité de manger des aliments ayant la même texture qu’à leur récolte, mais les conserves maison recèlent un petit “plus” gustatif.

Contrairement à la croyance populaire selon laquelle on fait des conserves avec des fruits et légumes défraîchis, il est indispensable de choisir des fruits et légumes d’une qualité et d’une fraîcheur irréprochables pour obtenir un résultat maximal. En fait, on recommande même d’utiliser des fruits à peine mûrs parce qu’ils sont particulièrement riches en pectine, ce qui aura un impact sur la consistance de la confiture. Si le fruit est très mûr, la consistance sera plutôt liquide…

La mise en conserve vise aussi à préserver la valeur nutritive des aliments tout en empêchant le développement des micro-organismes et de germes qui sont
naturellement présents dans les aliments. La valeur nutritive des aliments en conserve se compare très bien à celle des aliments frais, mais il se produit tout de même une perte de nutriments lors de la mise en conserve et de l’entreposage.

Lorsque la pelure des fruits est en bon état, on recommande de la garder pour faire les conserves car celle-ci contient une grande quantité de vitamines, ce qui fera donc une conserve plus vitaminée.

ConservesRecettes savoureuses de conserves maisonhttp://www.bernardin.ca/french_pages/recettes/3.php

 

 

 

 

MacédoineMacédoine épicée de légumes marinés: http://www.bernardin.ca/french_pages/recipe_page/51.php?pid=191

 

 

 

 

Relish-1La stérilisation à l’eau bouillante:                                                   http://conserves.blogspot.ca/2006/08/la-strilisation-leau-bouillante.html